AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

« FEED »
Le nouvel outil d’Ogilvy Africa

Ogilvy Africa vient de lancer son nouvel outil marketing qui offre des informations et des analyses sociales en temps réel, une gestion de communauté et des « contenus innovés ». Baptisé FEED, le produit vise à connecter les marques à « la culture populaire » en fonction de l’évolution de l’intérêt du public qui, selon l’agence, est en constante évolution.

FEED est prévu être déployé à travers l’Afrique de manière progressive. L’agence mondiale de marketing et de publicité a choisi le 23 juin 2020 comme date de lancement, une date qui coïncide avec la commémoration de l’anniversaire de naissance de son fondateur, David Ogilvy.

«Avec FEED, nous sommes ravis de voir le marketing en temps réel devenir une réalité dans ma région. Les marques reconnaissent l’importance d’avoir le doigt sur le pouls du consommateur depuis des décennies, et il existe plusieurs offres sur le marché pour profiter des différents aspects de cette opportunité. L’agilité et la compatibilité de ces offres restent cependant un défi. FEED a été développé pour faire évoluer les offres disparates en une solution complète », a déclaré Vikas Mehta, PDG d’Ogilvy Africa.

Le Kenya a été choisi comme pays pilote pour la mise sur orbite du produit. Nairobi a, dans ce sens, été doté des infrastructures nécessaires ainsi que d’un centre de commandement. Après plus de trois mois de tests bêta avec un groupe de clients d’Ogilvy Africa, FEED sera déployé dans sa prochaine phase au Ghana, en Zambie et en Tanzanie. D’ici la fin de l’année, l’offre sera disponible pour les clients à travers le continent. En outre, chaque déploiement a la capacité de desservir l’ensemble du continent à partir de n’importe quel endroit et est extensible à un nombre illimité d’utilisateurs.

L’écosystème FEED combine trois composants, ou les trois Ps – Platform-People-Process. Chaque déploiement commence par un audit de l’environnement technologique puis l’implantation d’un ensemble de solutions personnalisées. Selon ses promoteurs, FEED peut être mis en service en 6 à 12 semaines, selon l’ampleur et la complexité de l’opération.