AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

GABON – PROJET « LA TRANSGABONAISE » L’Exécutif fait le point

Annoncé par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba lors de son discours à la nation du 16 août 2019, ce projet de voie d’une longueur 780 Km a fait l’objet d’une réunion de travail ce mercredi.

C’est le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, qui a présidé ce mercredi une séance de travail consacrée au projet routier baptisé « La Transgabonaise ». C’était en présence des membres du gouvernement concernés par ledit projet. Ce dernier constituant l’un des objectifs phares en termes d’infrastructures du septennat du Président de la République.
Julien Nkoghe Bekale, apparemment mis sous pression par son patron, a exigé l’implication de l’ensemble des membres de son équipe car, a-t-il précisé, « ce dossier doit avancer, car le chef de l’Etat l’a annoncé et les gabonais l’attendent ».

D’après le ministre de l’Equipement et des Infrastructures, Léon Armel Bonda Balonzi, une convention a été signée à cet effet avec la Société Autoroute du Gabon(SAG). « Ce matin nous avons examiné la part de l’Etat dans ce chantier. Nous avons réparti les responsabilités, aussi bien au niveau du ministère des Finances qu’à celui de l’Equipement », a aussi indiqué le membre du gouvernement à l’issue de la réunion.

Rappelons que le 24 octobre 2019, l’État gabonais et le fonds d’investissement français Meridiam ont signé une convention dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP). Il porte sur le financement, l’aménagement et l’entretien de ce corridor pour un coût évalué à plus 600 milliards FCFA. Le projet concerne deux principaux axes : les Nationales n°1 et 3 sur le tronçon Owendo-Ndjolé-Carrefour Leroy-Lastourville-Moanda-Franceville.

Cette route, l’un des plus grands chantiers initiés par le numéro un gabonais après la route Port-Gentil – Omboué aura un impact considérable sur les populations et participera au développement économique de plusieurs localités en étant pourvoyeur d’emplois. On estime en effet à 3000 le nombre d’emplois créés par ce projet.