AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

SOUTIEN AUX MPME
L’ AUDA-NEPAD mise sur les partenariats

Le Secrétaire Exécutif de l’ AUDA-NEPAD #, l’Agence de Développement de l’Union Africaine, Dr. Ibrahim Assane Mayaki, a souligné cette semaine que la réussite d’une initiative en faveur des petites entreprises (MPME) dépendra du nombre de partenaires et de la qualité des partenariats.

Les MPME (Micro, Petites et Moyennes Entreprises) constituent une composante névralgique de l’économie Africaine qui contribuent pour près de 85% des emplois du secteur privé. Les emplois vulnérables en Afrique se concentrent surtout dans 5 secteurs que sont le commerce, l’agriculture, la fabrication, la construction et l’hôtellerie. En tout, 25 à 160 millions d’emplois en Afrique sont devenus vulnérables en raison de l’impact du COVID-19.

Pour l’ AUDA-NEPAD, la conjoncture actuelle offre l’occasion de conjuguer les efforts publics et privés pour accroitre les ressources disponibles aux MPME sur le continent. Lors d’une conférence en ligne initiée par l’agence, les participants ont reconnu la nécessité de poursuivre les efforts d’appui aux MPME et de consolider les ressources organisationnelles en vue d’apporter un appui à moyen et à long terme.

Les gouvernements ont promis en moyenne 20 milliards de dollars pour aider à la revitalisation des MPME. Cependant, les engagements sont limités aux moyennes entreprises inscrites au registre du commerce en raison des critères instaurés par les gouvernements de même que l’appétence décroissante des banques commerciales à accorder des prêts aux petites entreprises. Les fonds d’appui alloués aux MPME sont insuffisants dans la plupart des pays, entrainant de profonds déficits de financement au sein des micros et petites entreprises non enregistrées.

Au regard de cette évaluation du déficit de financement, seuls 6 pays sur 20 ont pris des engagements suffisants pour couvrir les coûts du personnel des MPME. Ce sont l’Afrique du Sud, l’Egypte, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Tchad et le Cap-Vert. Cet état de chose vient démontrer, selon l’ AUDA-NEPAD, le caractère vital des partenariats à l’exemple de l’initiative qu’elle pilote en collaboration avec le Groupe Ecobank.